Retour

Règlementation ralentisseurs

  • 22 / 01 / 2019 0
Règlementation ralentisseurs

Réglementation des ralentisseurs : Il existe 2 types de ralentisseurs.
Les ralentisseurs utilisés dans le domaine public et les ralentisseurs utilisés dans le domaine privé.

Quelles sont les normes et règlementations à respecter en matière de ralentisseur ?


Il existe 2 types de ralentisseurs.

Les ralentisseurs utilisés dans le domaine public et les ralentisseurs utilisés dans le domaine privé.

Dans le domaine public

Dans les villes, il y a beaucoup de dispositifs pour freiner la vitesse. Outre les feux, les panneaux stop, des ralentisseurs sont installés. On les retrouve dans les zones à 30 km/h, devant les établissements publics, les mairies…

Les ralentisseurs sont installés sur la chaussée. Il s'agit de :

1) Ralentisseur de type dos d'âne et trapézoïdal
2) Coussin Berlinois ou coussin lyonnais (en béton) et plateau ralentisseur


1) Le ralentisseur type dos d'âne et le ralentisseur type trapézoïdal


Le ralentisseur type dos d'âne ou coussin berlinois ou ralentisseur et trapézoïdal sont les seuls à être utilisés sur le domaine public.

Le ralentisseur de type dos d’âne. Il est constitué de trois triangles blancs sur la partie montante du dos d’âne.

Le ralentisseur de type trapézoïdal : Il ressemble au dos d’âne, mais est constitué de trois parties qui sont un plateau surélevé et deux parties en pente (des rampants). La marque est obligatoirement un passage pour piéton (c’est-à-dire des bandes blanches sur le plateau supérieur).

Règlementation :


• Décret n°94-447 du 27 mai 1994
• Norme NFP 98-300 du 16 mai 1994
• Réglementation détaillée dans un guide Certu de septembre 1994


Règles communes aux ralentisseurs dos d'âne et trapézoïdaux

Respect de la norme NFP 98-300

Les dos d'âne sont implantés perpendiculairement à l'axe de la chaussée sur toute leur largeur.

 

 

• Respect des dimensions données précédemment
• Ne doivent pas entraîner une accumulation d'eau
• Sont tenue dans le temps de l'ouvrage
• Coefficient d'adhérence SRT ≥ 0,45
• Doivent être visibles de jour comme de nuit grâce à la signalisation

Respect du décret n°94-447 du 27 mai 1994

• Ne peuvent être isolés, doivent être combinés entre eux ou autres aménagements modérant la vitesse,

• Distants entre eux de 150 m au maximum ou avec autres aménagements,

• Limité aux agglomérations, aux aires de service ou de repos routières ou autoroutières, ainsi qu'aux chemin forestiers sur des voiries ponctuellement limitée à 30 km/h ou dans une zone 30,

• Interdit a moins de 200 m d'une entrée d'agglomération ou d'une section limitée à 70 km/h,

• Interdit sur des Routes à Grande Circulation, sur les voies supportant un trafic de PL>300 véhicules/j, ou un trafic tout véhicule > 3000 véhicules/j,

• Interdit sur des lignes régulières de Transport Commun ou voie desservant des services de secours (sauf accord de ceux-ci),

• Interdit sur des voies de déclivité >4%

• Interdit dans les virages de – de 200m de rayon de courbure et à moins de 40 m de part et d'autre,

• Interdit à moins de 25 m d'un ouvrage d'art,

• Interdiction d'implanter un passage piéton sur un ralentisseur de type dos d'âne.

Autres règles :

• Le ralentisseur trapézoïdal comporte obligatoirement un passage piéton,

• La signalisation doit être conforme à l'arrêté du 24 novembre 1967 ainsi qu'à l'IISR,

• Des essais de ralentisseurs non conformes peuvent être conduit avec l'accord et sous la responsabilité du ministère, dans des conditions spécifiques définies.

2) Les coussins berlinois et plateaux ralentisseurs

Aucune norme s'applique aux coussins berlinois et plateaux ralentisseurs. Néanmoins, l'utilisation recommandée des coussins et plateaux est limitée aux lieux suivants :

• Aux agglomérations au sens du code de la route,
• Aux voiries internes des aires de service ou de repos routières ou autoroutières,
• Aux voies de lotissement hors agglomération et aux aires de stationnement
• Aux sections de voies où la vitesse maximale est de 30 km/h.

Les plateaux ralentisseurs peuvent être installés sur :

• Sur des voies où circulent des poids lourds et des transports en commun,
• Sur des voies à 50 km/h avec limitation ponctuelle à 30 km/h.

Le Cerema (ancien CERTU) recommande des techniques à suivre par la voirie pour la pose des coussins berlinois.

 

Interdiction des coussins berlinois et plateaux ralentisseurs :

• Sur des voies où le trafic est supérieur à 6000 véhicules en moyenne par jour,
• Sur les voies desservant des centres de secours (sauf accord des services concernés),
• À moins de 200 mètres des limites d'une agglomération,
• Sur les voies dont la pente est supérieure à 6%,
• Dans les virages de rayon inférieur à 200 mètres et en sortie de virages à une distance de moins de 40 mètres,
• Sur ou dans un ouvrage d'art (pont, tunnel...) et à moins de 25 mètres de part et d'autre,
• Sur les chaussées comportant plus d'une voie de circulation par sens.

Le Coussin Berlinois permet de :

• Permet de limiter la vitesse des véhicules légers,
• Facilite le franchissement des bus en réduisant l'inconfort pour les passagers, de par l'espacement plus grand entre les roues d'un même essieu,
• Facile à installer, peut se déplacer (caoutchouc),
• Ne perturbe pas l'écoulement normal des eaux pluviales,
• Coût attractif par rapport à d'autres aménagements destinés à réduire la vitesse.

Les vélos peuvent continuer leur trajectoire sans passer sur le coussin.


Caractéristiques

Les coussins berlinois sont très pratiques sur des voies empruntées par des lignes régulières de transport en commun, car ils engendrent peu de contrainte sur les bus et leur niveau de service, ceux-ci disposant d'un espacement suffisamment important entre les roues d'un même essieu.

Le plateau est un dispositif beaucoup plus long que le coussin. Il est aussi plus large car il occupe toute la largeur de la chaussée. Il offre des opportunités plus intéressantes que les coussins en termes d'aménagement de l'espace public. La longueur supérieure du plateau étant plus longue que celle d'un ralentisseur trapézoïdal, sa contrainte sur les véhicules est moindre pour une pente de rampe équivalente.

Le coussin berlinois type dos d'âne est un dispositif en caoutchouc de forme trapézoïdale dont l'amorti oblige les automobilistes à freiner. Les ralentisseurs de type trapézoïdal comportent obligatoirement des passages piétons.

Les coussins sont principalement en caoutchouc recyclé (coussins berlinois) ou en béton (coussins lyonnais). Ils se collent ou se fixent au sol à l'aide de tire-fond.

Les plateaux sont fabriqués principalement avec des enrobés. On trouve également des modèles en béton, en pavés et en caoutchouc recyclé.

Dans le domaine privé

Ces ralentisseurs de voie privée sont utilisés sur des parkings, dans les centres commerciaux, dans les entreprises, hôpitaux, résidences...ils sont interdits sur la voie publique car ils ne sont pas réglementaires.

Il existe plusieurs types de ralentisseurs jaune et noir, avec différentes tailles et longueur. Ils permettent de réduire la vitesse des véhicules à 30 km/h, 20 km/h ou 10 km/h en fonction de leur hauteur.

Ces ralentisseurs sont principalement fabriqués en caoutchouc ou en plastique recyclé. Ils se posent à l'aide de tire-fond fournis.

Comparer les produits Supprimer tous les produits

You can compare a maximum of 3 products

Hide compare box
En visitant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins (cookies). Ces derniers nous permettent de mieux comprendre la provenance de notre clientèle et son utilisation de notre site, en plus d'en améliorer les fonctions. Masquer ce message En savoir plus sur les témoins (cookies) »